Covid-19 à Bali

covid-19-bali

Le Covid-19 a frappé le monde et également l’Indonésie et Bali. Nous publierons les dernières mises à jour sur le développement et la situation corona à Bali.

Évolution de la pandémie à Bali

Covid-19 Bali. Le début de la pandémie

En raison de la propagation du virus dans le monde en mars 2020, l’Indonésie a décidé de fermer ses frontières. Le gouvernement a suspendu tous les visas touristiques à l’arrivée et ce jusqu’à nouvel ordre. En même temps, il a imposé des règles de «distanciation sociale», menant des campagnes d’information et d’éducation, imposant l’utilisation de masques et demandant aux gens de rester à la maison.

Pour empêcher le développement du virus, le gouvernement a interdit toutes activités touristiques, y compris la plongée sous-marine.

À Candidasa, il n’y a jamais eu de couvre-feu ou d’interdiction de sortir, tant que les protocoles de distanciation sociale et d’hygiène étaient respectés.

 Au 29 mai 2020, les données à Bali sont de 387 personnes infectées et de 4 décès causés par le Covid-19.

La situation est resté la même les mois suivants. Les frontières sont restées fermées et les règles de distanciation sociales obligatoires. En juillet, les cas de Corona virus sont encore assez faibles sur l’île par rapport au reste du monde.

Le 2 juillet, les données officielles sont de 1050 personnes infectées et 14 décès dus au virus Corona.

Plan de réouverture de Bali

À ce moment-là, le gouvernement a annoncé un «protocole pour une nouvelle ère de vie».

Il s’agit d’un plan pour commencer à travailler sur la réouverture de Bali et de l’Indonésie. La réouverture se déroulera en trois étapes.

La première étape commence le 9 juillet. À partir de cette date, toutes les activités touristiques à Bali sont rouvertes, y compris la plongée sous-marine.

Nous ne pouvons pas encore entrer ou sortir de l’île, mais nous pouvons enfin rouvrir nos portes!

Le 9 juillet, toutes les activités touristiques à Bali rouvriront, y compris la plongée et le Southern Dreams Diving Club.

La deuxième étape commence le 31 juillet. L’Indonésie est ouverte au tourisme intérieur et les Indonésiens et les expatriés vivant dans le pays peuvent voyager sur les îles Indonésiennes à des fins touristiques.

La troisième étape se déroule à la fin du mois d’août. Lorsque le gouvernement réévalue les données et décide si les frontières peuvent être ouvertes aux touristes internationaux. Ils conviennent comme possible date d’ouverture le 11 septembre 2020.

Mais malheureusement, les cas de Covid-19 continuent de croître. Les chiffres enregistrés à Bali sont de 5 000 infections et 65 décès. Mais dans d’autres îles, en particulier à Java, les chiffres sont beaucoup plus élevés. En conséquence, le 30 août, le président de l’Indonésie décide que le pays n’est pas encore prêt à ouvrir ses frontières.

Mise à jour au mois de décembre 2020 Covid-19

Bali est toujours ouverte au tourisme national, mais les frontières internationales sont toujours fermées et il n’y a aucune option pour entrer dans le pays avec un visa de touriste à l’arrivée.

Le gouvernement indonésien permet l’entrée aux personnes d’autres pays avec un visa business

Cependant, le gouvernement indonésien délivre des visas d’affaires électroniques, permettant aux étrangers d’entrer dans le pays et de rester jusqu’à 6 mois. Les agences de visa comme Bali Légales et Bali Visas traitent les visas. Ils peuvent vous donner toutes les informations sur la façon d’obtenir ce visa.

Mise à jour au mois de janvier 2021 Covid-19

L’Indonésie ferme à nouveau ses frontières aux voyageurs étrangers du monde entier jusqu’au 28 janvier en raison des inquiétudes concernant la découverte d’une variante plus infectieuse du SRAS-CoV-2 détectée pour la première fois au Royaume-Uni.

L’Indonésie prolonge la fermeture totale de ses frontières jusqu’au 28 janvier.

C’est la deuxième fois depuis le début de la pandémie que l’Indonésie impose la fermeture de ses frontières. La mesure est due à la propagation du COVID-19 dans tout le pays. Après une pandémie de neuf mois, l’Indonésie continue d’enregistrer une augmentation régulière des cas positifs.

Bali a enregistré plus de 19 987 cas confirmés, 17 606 guéris et plus de 573 décès dus à la maladie, selon le décompte officiel au 12 janvier. Le taux de positivité élevé et la faible testabilité indiquent que la véritable ampleur de la crise pourrait être beaucoup plus grande. Une souche plus infectieuse de COVID-19 pourrait s’avérer catastrophique si les mesures appropriées ne sont pas introduites.

Nous nous attacherons à avoir les nouvelles officielles et nous vous tiendrons informés.

Remarque: Nous sommes conscients que les décisions de rouvrir les frontières peuvent changer sans préavis. Pour cette raison, nous vous conseillons de contacter le consulat / l’ambassade d’Indonésie dans votre pays pour discuter des conditions de voyage avant de réserver un vol.

Comment la pandémie affecte-t-elle les personnes vivant à Bali?

L’économie de Bali est fortement dépendante du tourisme. Au début de la pandémie, de nombreuses entreprises ont choisi de donner des vacances obligatoires à l’ensemble du personnel.

L’étape suivante consistait à maintenir leurs employés à 50% pour couvrir les tâches de maintenance minimale et prendre soin des quelques clients qu’il pourrait y avoir. Avec le temps, certaines entreprises sont toujours ouvertes. Mais beaucoup ont fermé ne pouvant pas couvrir leurs dépenses et les salaires de leurs employés.

À ce jour, la plupart des Balinais ont perdu leur emploi et sont retournés à l’agriculture et à la pêche pour survivre.

À Southern Dreams Diving Club, notre équipe est comme notre famille. Nous continuons de garder tous les employés et continuerons de le faire aussi longtemps que possible.

Le soutien du gouvernement aux entreprises est très faible et spécifiquement pour les centres de plongée, il n’existe tout simplement pas.

Et la plongée?

En mars, avec la fermeture des frontières et l’interdiction de toute activité touristique, nous avons dû fermer temporairement le centre de plongée, ranger tout le matériel et rester à la maison, en évitant de sortir sauf pour les besoins essentiels.

Fin avril, en raison du grand impact que ces mesures entraînent sur l’économie et des quelques cas d’infections enregistrés dans la région de Candidasa, les autorités locales nous autorisent à faire de la plongée, uniquement dans notre région (Candidasa) seuls, sans client.

Cela nous a octroyé une pause en tant que personnes et en tant que plongeurs. Bien que le club soit toujours fermé, et malgré tous les problèmes financiers et autres que cela implique, nous pouvons continuer à profiter de notre passion, nous pouvons plonger!

Cela nous a donné l’occasion de constater l’évolution de nos récifs après cette pause et aussi d’aller explorer de nouveaux sites de plongée.

Il est temps d’en apprendre davantage sur le Covid-19 et de nous préparer à la réouverture

Pendant tous ces mois, nous suivons l’actualité au jour le jour. Nous écoutons les réglementations imposées par le gouvernement indonésien et recommandations des experts de l’industrie de la plongée. 

Nous travaillons étape par étape dans le processus d’ouverture, en apportant les modifications nécessaires pour garantir la sécurité de notre équipe et des clients, afin qu’à l’avenir, ils puissent profiter de vacances de plongée en toute sécurité avec nous.

La situation est restée ainsi jusqu’au 9 juillet. Ce jour où le gouvernement autorise la reprise de toutes les activités à Bali tant que nous respectons les nouvelles normes protocolaires.

Nous pouvons enfin rouvrir le centre de plongée et nous sommes toujours ouvert à ce jour.

Pour ceux d’entre vous qui sont en Indonésie et qui veulent profiter de la plongée a des moments les plus calmes des dernières décennies, c’est le moment de saisir votre chance!

Bali est encore plus belle maintenant avec moins de monde, moins de trafic et moins de bruit. Pour nous, c’est un privilège de pouvoir profiter de l’île et de la plongée en ce moment. C’est un privilège que nous aimerions partager avec vous.

Pour les touristes internationaux, qui pour eux, parcourir le monde et plongée ne sont pas leur première préoccupation. Le plus important est de rester en bonne santé, d’aider les familles, les amis et les collègues. Lorsque cette situation sera sous contrôle et revenus au normal, peut-être que voyager et plonger seront à nouveau dans vos plans. Vous pourrez apprécier encore plus le privilège de pouvoir vous adonnez à votre passion. Le moment venue, nous serons heureux de faire des bulles avec vous.

Nous serons à Candidasa à votre disposition.

Remarque

Il y a beaucoup d’informations et de désinformation dans les médias concernant le Covid-19. Il est important d’écouter les sources officielles et fiables. Pour toutes les mises à jour précises, conseils de voyage et assistance, vous pouvez consulter l’OMS Indonésie et le site Web officiel du CDC.

Chez SDDC, nous continuons à travailler pour vous tenir informés et nous adapter aux nouvelles législations!

Si vous avez des questions? Veuillez nous contacter par e-mail ou WhatsApp

Tu pourrais aussi aimer La plongée en période de coronavirus. Les nouvelles normes protocolaires

Español

English

Publié le